Connexion utilisateur
daumas's tweets
  • NITAAC is authorized to administer three Government-Wide Acquisition Contracts for information technology http://t.co/4wJGS06E Il y a 5 an 9 semaines
  • Giant female panda gives birth to cub at National Zoo in Washington http://t.co/kF2Sa2EH Il y a 5 an 9 semaines
  • http://t.co/urzsbNy2 Il y a 5 an 9 semaines
  • Ex-official: Feds have ‘failed' cybersecurity http://t.co/BLXXu8bh Il y a 5 an 9 semaines
  • Meet the new iPhone. Same as the old iPhone. http://t.co/rkt1EBzg Il y a 5 an 10 semaines
  • The Data-Annihilation Attack Is Back -- @DarkReading http://t.co/JYNwPklE Il y a 5 an 10 semaines
  • Home Sweet Lab: Computerized House to Generate as Much Energy as It Uses http://t.co/DhNnbWMq Il y a 5 an 10 semaines
  • Comparing the 2012 Presidential Candidates’ Technology and Innovation Policies | ITIF http://t.co/cTdS106P Il y a 5 an 10 semaines
  • SunShot Initiative: SunShot Prize: Race to the Rooftops http://t.co/xrhmyD0z Il y a 5 an 10 semaines
  • InformationWeek Government's GovCloud 2012 will be held October 17 in DC http://t.co/QcfWSE5p #govforum Il y a 5 an 10 semaines
Accueil | Quadriennal 2010-2013 | B. Bilan 2006-2009 | B.1. Structuration administrative

B.1. Structuration administrative

Équipe de direction

Depuis le 1er janvier 2006, le responsable d'ASR est Michel Riveill. L'équipe de direction est constituée de M. Riveill assisté des différents responsables de pôle : E. Fleury et P. Senac pour le pôle RésCom ; P. Paradinas (2006 et 2007) et S. Graf pour le pôle ASERT ; J.-L. Pazat et B. Folliot pour le pôle GSP. Les responsables des différents groupes de travail participent aux réunions permettant l'organisation des différentes actions (en moyenne 2 ou 3 réunions par an).

Pôles et thèmes

ARP redéfini en 2002 était structuré en 2 pôles (au lieu de 3 en 1998), constitués eux-mêmes de thèmes. La règle imposée était que chaque membre d'ARP soit (normalement...) inscrit dans un et un seul thème, mais éventuellement dans plusieurs actions transversales.

En 2006, dès le début de ces quatre années, nous avons collectivement choisi d'arrêter la plupart des groupes de travail afin de décloisonner les communautés et de fusionner la plupart des groupes de travail au sein de pôles plus important. L'objectif était de mélanger les communautés et de permettre ainsi une fertilisation croisée, c'est ainsi que les deux groupes réseaux se sont retrouvés dans le pôle RésCom, l'architecture a rejoint les systèmes temps réel dans ASERT et les grilles se sont rapprochés du système au sein du pole GSP.

Cette structure a été choisie, après une étude collective de la cartographie de la communauté, basée sur notre conviction que les problèmes nouveaux naissent des contacts entre les chercheurs. La mission donnée aux pôles était donc d'accompagner les collaborations, les encourager, les cultiver, les structurer, les amplifier en vue de leur fructification sous forme d'actions finalisées de valorisation et de diffusion de la connaissance.

Les pôles

  • RésCom : pôle Réseaux de communication animé par E. Fleury et P. Senac. Ce pôle couvre l'ensemble des thématiques réseaux, des aspects proches du matériel jusqu'aux aspects protocoles (réseaux de téléphones portables, mobilité, etc.) en incluant les aspects plus théoriques de cette thématique: l'algorithmique distribuée (graphe, etc.). Les événements structurants sont: CFIP, Algotel (Rencontres Francophones sur les Aspects Algorithmiques des Télécommunications), École ResCom.
  • ASERT : pôle Architectures, Systèmes embarqués, Systèmes temps réel animé par P. Paradinas (2006 et 2007) et S. Graf. Ce pôle regroupe les aspects architecturaux des systèmes embarqués, leur ouverture vers les réseaux sans fil mais aussi les techniques formelles nécessaires à leur développement. Les événements structurants sont : Sympa (Architecture), MSR (Modélisation des Systèmes Réactifs), École MOVEP (Modélisation et vérification).
  • GSP : pôle Grille, Système, Parallélisme animé par J.-L. Pazat et B. Folliot. Ce pôle matérialise la convergence très nette entre les activités systèmes et middleware portées par l'ACM SIGOPS France d'une part et les activités grilles et parallélisme identifiées par l'ACI GRID et Masses de données, Grid'5000 et aujourd'hui Aladdin. Ce pôle a dû nécessairement collaborer, encore plus que les autres avec l'INRIA (Aladdin) et avec l'institut des grilles du CNRS. Les événements structurants sont: RenPar/CFSE, les écoles ICAR (Intergiciel et applications réparties) ou Grille.

Les actions

En complément de ces trois pôles et pour matérialiser les actions transversales et la continuité des pôles scientifiques, il nous a semblé essentiel de mettre en évidence quelques actions transverses. Celles-ci peuvent être thématiques ou régionales. Ces actions transversales, comme les actions propres aux pôles en perpétuelles redéfinitions sont créées et dissoutes à la demande en fonction de l'évolution scientifique. Elles ne forment pas l'ossature administrative d'ASR, contrairement aux pôles, mais obéissent à une logique de pragmatisme scientifique et de réactivité immédiate.

Objectifs fixés au GDR

Un des objectifs qui nous avaient été fixé par le département scientifique du CNRS était de limiter le foisonnement des multiples conférences nationales, bien souvent associées à des groupes de travail. Pour cela nous avons identifié au sein des pôles une école de formation et une conférence regroupant la communauté et nous avons soutenu essentiellement ces manifestations pour permettre le regroupement d'une communauté large. La notion de groupe de travail a été maintenue essentiellement pour regrouper des communautés transverses à plusieurs pôles ou plusieurs GDR. Au sein de chaque pôle, des journées de travail, appelée Journées Thèmes Émergents regroupent autour de problèmes nouveaux des participants pour 1, 2 ou 3 éditions.

Équipes participantes

ASR regroupe aujourd'hui plus de 120 équipes : 25 Ministère, 60 CNRS, 25 INRIA, 10 Institut Telecom, 1 Supelec. Le xsnombre de chercheurs concernés peut être estimé à 600 environ. La liste de diffusion modérée et gérée par Sympa au CINES, Montpellier, compte aujourd'hui plus de 900 inscriptions, avec un trafic de l'ordre de 500 messages par an.