Connexion utilisateur
Accueil | Agrégateur de flux

Agrégateur de flux

Aider les scientifiques à cartographier l'environnement sonore grâce à une nouvelle application mobile

CNRS - jeu, 2017-08-31 01:00
Tous les possesseurs de smartphone Android pourront bientôt contribuer à un projet de recherche, simplement en enregistrant les bruits qui les entourent. L'objectif ? Établir une cartographie participative de l'environnement sonore. Exploitant des algorithmes de traitement du signal, l'application NoiseCapture, développée par des chercheurs du CNRS et de l'IFSTTAR

Conférence de presse - Expédition Tara Pacific 2016-2018 - Point d'étape à mi-parcours

CNRS - mer, 2017-08-30 01:00
Mercredi 6 septembre 2017 à 11h au CNRS - 3, rue Michel-Ange, Paris 16e Métro : Michel-Ange Auteuil (Lignes 9, 10)

Production d'électricité : quand des enzymes rivalisent avec le platine

CNRS - mer, 2017-08-30 01:00
Une biopile aussi efficace qu'une pile à combustible au platine : c'est la prouesse qu'ont réussie des chercheurs du laboratoire de Bioénergétique et ingénierie des protéines (CNRS/Aix-Marseille Université), en collaboration avec le Centre de recherche Paul Pascal (CNRS/Université de Bordeaux) et l'Institut universitaire des systèmes thermiques industriels (CNRS/Aix-Marseille Université). Trois ans après leur premier prototype de biopile, les chercheurs viennent de franchir une nouvelle étape en augmentant ses performances et sa stabilité. Cette biopile pourrait, à terme, offrir une alternative aux piles à combustible nécessitant des métaux rares et coûteux, comme le platine. Leurs travaux sont publiés dans

Les éléphants de mer mémorisent et reconnaissent les rythmes sonores

CNRS - lun, 2017-08-21 01:00
Si les êtres humains retiennent facilement des sons rythmiques, cette capacité semble rare chez les autres mammifères. Cependant, les éléphants de mer mémorisent le rythme et le timbre de la voix de leurs rivaux d'après une étude menée par une équipe de recherche internationale impliquant Isabelle Charrier (CNRS) et Nicolas Mathevon (Université Jean Monnet Saint-Etienne & Institut Universitaire de France), chercheur·ses à l'Institut des neurosciences Paris-Saclay (CNRS/Université Paris-Sud). Ce premier exemple de l'utilisation du rythme sonore par un mammifère pour reconnaître la voix d'un congénère a été publié fin juillet 2017 dans la revue internationale

Nanobody : un outil multifonctionnel pour comprendre et lutter contre la maladie du court-noué

CNRS - mer, 2017-08-16 01:00
La maladie du court-noué, dont le traitement est quasiment impossible, est présente dans deux-tiers des vignobles français. Pour comprendre le fonctionnement du virus du court-noué, des chercheurs de l'Inra et du CNRS, en collaboration avec l'Université de Bruxelles, ont mené une recherche tout à fait originale en utilisant des anticorps particuliers nommés Nanobodies

Dans les testicules, des macrophages gardiens de la fertilité

CNRS - mer, 2017-08-09 01:00
Deux types de macrophages testiculaires viennent d'être caractérisés par des chercheurs du CNRS au Centre d'immunologie de Marseille-Luminy (CNRS/Inserm/Aix-Marseille Université). Une méthode de traçage cellulaire inédite leur a permis d'établir l'origine, le développement et les caractéristiques de ces cellules immunitaires. Cette découverte fondamentale, publiée le 7 août 2017 dans

Apprendre et oublier pendant son sommeil : deux processus étroitement liés ?

CNRS - mar, 2017-08-08 01:00
Il est admis que le sommeil est propice à la consolidation des connaissances acquises dans la journée. Mais pouvons-nous apprendre de nouvelles choses en dormant ? En exposant des sujets à des stimuli sonores répétés, des chercheurs viennent de montrer que, dans certaines phases du sommeil, le cerveau est capable d'apprendre des sons récurrents mais que ces mêmes sons peuvent aussi être oubliés durant les phases de sommeil les plus profondes. Cette étude, menée par le Laboratoire de sciences cognitives et psycholinguistique (CNRS/ENS Paris/EHESS) en collaboration avec le Laboratoire des systèmes perceptifs (CNRS/ENS Paris) et le Centre du sommeil et de la vigilance (AP-HP/université Paris Descartes) de l'hôpital de l'Hôtel-Dieu - AP-HP est publiée dans

Le coeur du Soleil tourne sur lui-même en une semaine

CNRS - ven, 2017-08-04 01:00
Pour la première fois, la vitesse de rotation du cœur du Soleil a pu être évaluée correctement. Remarquablement stable depuis 4,6 milliards d'années, le Soleil est maintenu ainsi par l'équilibre quasi parfait entre la gravitation, qui tend à le contracter, et la pression des réactions thermonucléaires en son cœur. Des chercheurs fédérés auprès d'une équipe du laboratoire Lagrange (CNRS/Observatoire de la Côte d'Azur/Université Nice Sophia Antipolis) ont mesuré que le cœur de notre étoile tournait sur lui-même en une semaine. Grâce à l'instrument Golf

Menace sur la pollinisation : le côté obscur de la lumière artificielle

CNRS - jeu, 2017-08-03 01:00
Une équipe européenne, dont un chercheur du Centre d'écologie et des sciences de la conservation (CNRS/MNHN/UPMC), démontre pour la première fois les impacts directs et indirects de la lumière artificielle sur la pollinisation des fleurs. Une menace sur les écosystèmes terrestres qui s'ajoute à la perte d'habitat, l'utilisation de pesticides, la propagation de pathogènes et le changement climatique. Leurs résultats sont publiés le 3 août 2017 dans la revue

Coopération internationale dans le domaine de l’eau : un appel à projets prochainement lancé par la Water JPI

ANR - mer, 2017-08-02 15:11

L’ANR s’associe aux agences de financement de 13 pays pour lancer, à la fin aout, un appel à projets transnationaux dédié à la gestion des ressources en eau en appui aux objectifs de développement durable des Nations Unies. Cet appel sera porté par la Water JPI dans le cadre de la CSA (Coordination and Support Action) IC4WATER.

La découverte de la fleur ancestrale : un nouveau modèle pour la diversification des plantes à fleurs

CNRS - mar, 2017-08-01 18:00
L'ancêtre de toutes les fleurs vient d'être identifié par une équipe de 36 chercheurs, issus de 13 pays. Ces travaux, coordonnés par Hervé Sauquet du laboratoire Ecologie, systématique, évolution (Université Paris-Sud/CNRS/AgroParisTech) apportent de nouveaux résultats sur la structure des fleurs les plus anciennes, il y a 140 millions d'années. Les résultats de cette étude sont publiés le 1er août 2017 dans la revue

Publication du rapport d’activité 2016 de l’ANR

ANR - ven, 2017-07-28 12:05

Agence de financement sur projets au service de l’excellence de la recherche en France, l’ANR publie aujourd’hui son rapport annuel pour l’année 2016.

Appel à candidatures pour le recrutement du responsable du département Biologie Santé

ANR - jeu, 2017-07-27 11:27

Suite à la mise en place de la gouvernance de l’agence prévue par le décret n° 2014-365 du 24 mars 2014, les équipes scientifiques de l’ANR sont organisées en cinq départements scientifiques statutaires. Un appel à candidature est ouvert aujourd’hui pour le recrutement du responsable du département Biologie Santé. Date limite de dépôt des candidatures le 16 octobre 2017.

Une matrice extra-cellulaire protectrice à l'origine du pouvoir infectieux du VIH

CNRS - mer, 2017-07-26 12:00
Selon une étude soutenue par l'ANRS et menée par Maria-Isabel Thoulouze au sein du département de Virologie de l'institut Pasteur (Institut Pasteur/CNRS) et ses collègues de l'Inserm et du CHU du Kremlin Bicêtre, le virus de l'immunodéficience humaine (VIH) incite les lymphocytes infectés à synthétiser un maillage extra-cellulaire qui abrite les particules virales, les protégeant ainsi du système immunitaire et des antirétroviraux. Ces résultats, qui mettent en évidence une nouvelle cible thérapeutique, sont présentés le 26 juillet 2017 en communication orale lors de la 9

Appel à candidatures pour le recrutement de 17 président(e)s-référent(e)s des comités d’évaluation scientifique (CES)

ANR - lun, 2017-07-24 13:24

Conformément aux standards internationaux en la matière, le processus de sélection de l’ANR est basé sur le principe d’évaluation par les pairs. L’ANR s’appuie, ainsi, sur des comités régulièrement renouvelés, composés de personnalités scientifiques et sur une communauté la plus large possible d’experts scientifiques, qui ne participent pas aux comités. Afin de recruter 17 président(e)s- référent(e)s de ses comités d’évaluation scientifiques (sur les 46 comités que mobilise l’appel générique), l’agence lance aujourd’hui un appel à candidatures public, ouvert jusqu’au 5 septembre 2017.

Observation en temps réel de l'infection efficace des tissus muqueux de l'urètre humain par le VIH-1 et de la formation d'un réservoir viral dans les macrophages de ces tissus

CNRS - lun, 2017-07-24 01:00
Lors de rapports sexuels, le VIH peut traverser les barrières épithéliales des muqueuses comme celle de l'urètre pénien. Ce mécanisme encore mal compris fait intervenir des synapses virales, formées par le contact étroit entre une cellule infectée et une cellule cible, grâce auxquelles les virus sont transmis d'une cellule à l'autre. Des chercheurs de l'Institut Cochin (CNRS/Inserm/ Université Paris Descartes) soutenus par l'ANRS montrent pour la première fois que ces synapses virales établies à la surface de la muqueuse conduisent à l'infection des macrophages et à la formation d'un réservoir viral dans les tissus de l'urètre. Parallèlement, d'autres recherches mettent en évidence l'existence des réservoirs tissulaires de macrophages infectés. Ces travaux ouvrent de nouvelles perspectives en terme de stratégie thérapeutique en montrant que le ciblage très rapide des macrophages lors de l'acquisition de l'infection pourrait empêcher l'établissement de tels réservoirs. Ces résultats ont fait l'objet de deux posters présentés le 24 juillet 2017 à la 9

La turbulence des noyaux planétaires excitée par les marées

CNRS - lun, 2017-07-24 01:00
Véritables boucliers contre les particules à hautes énergies, les champs magnétiques des planètes sont produits par des mouvements de fer dans leur noyau liquide. Le modèle dominant pour expliquer ce système s'accorde cependant mal avec les plus petits astres. Des chercheurs de l'Institut de recherche sur les phénomènes hors équilibre (IRPHE, CNRS/Aix Marseille Université/Centrale Marseille) et de l'université de Leeds proposent un nouveau modèle, dans lequel l'agitation des noyaux liquides serait due aux marées produites par les interactions gravitationnelles entre les astres. Au lieu de grands tourbillons turbulents de fer fondu loin sous la surface, les mouvements du noyau seraient dus à une superposition de nombreuses agitations ondulatoires. Ces travaux sont publiés dans

Une convention pour renforcer le partenariat scientifique entre le CNRS et l'université de recherche Paris Sciences & Lettres (PSL)

CNRS - jeu, 2017-07-20 01:00
L'université Paris Sciences & Lettres (PSL) et les établissements qui la composent signent avec le CNRS, une convention pluriannuelle de site visant à expliciter et dynamiser une coopération scientifique déjà riche et fructueuse, couvrant la quasi-totalité des domaines de recherche au meilleur niveau européen et international.

La Navelbine® et le Taxotère®, histoires de sciences

CNRS - mer, 2017-07-19 01:00
Né d'un compagnonnage entre l'histoire et la chimie, l'ouvrage