Connexion utilisateur
Accueil | Agrégateur de flux

Agrégateur de flux

Un appel à candidatures bientôt ouvert pour le renouvellement d’une partie des président-référents de comité d’évaluation scientifique.

ANR - ven, 2017-06-23 17:17

En accord avec les standards internationaux en la matière, le processus de sélection de l’ANR est basé sur le principe d’évaluation par les pairs. L’ANR s’appuie, ainsi, sur des comités régulièrement renouvelés, composés de personnalités scientifiques et sur une communauté la plus large possible d’experts scientifiques, qui ne participent pas aux comités. Afin de renouveler une partie des président(e)s- référent(e)s de ses 41 comités d’évaluation scientifiques, l’agence lancera prochainement un appel à candidatures public.

Appel à projets de recherche internationaux sur les maladies neurodégénératives : Approches innovantes III– Centres d’Excellence en Maladies Neurodégénératives - CoEN (2017)

ANR - jeu, 2017-06-22 13:37

L'ANR s'associe au Réseau transnational de Centres d’Excellence sur les Maladies Neurodégénératives (Network of Centres of Excellence in Neurodegeneration-CoEN) pour lancer un appel à projets (AAP) . Cet appel associe sept pays : l'Allemagne, le Canada, l’Espagne, la France, l’Irlande, l’Italie et le Royaume Uni. Son objectif est de promouvoir les collaborations transnationales entre les chercheurs membres des centres d’excellence identifiés dans les pays participant à cet appel. CoEN vise à financer des projets de recherche proposant des approches non conventionnelles et innovantes et des projets à haut risque scientifique dans le domaine des maladies neurodégénératives. Le périmètre de l’appel est large. Les projets pourront inclure des études destinées à éclairer la compréhension des mécanismes de la neurodégénération, ou à créer des avancées technologiques visant à améliorer le diagnostic ou le traitement des maladies neurodégénératives. Le rapprochement de différentes thématiques scientifiques telles que l'inflammation, les neurosciences sensorielles, la sante vasculaire et mentale est encouragée, de même que la collaboration avec des experts dans les domaines de la physique et de l’informatique, ainsi que des collaborateurs industriels si le projet le justifie. Les maladies neurodégénératives concernées par l’appel à projet sont : La maladie d’Alzheimer et autres démences, la maladie de Huntington, la maladie de Parkinson et maladies apparentées, la sclérose en plaques, les maladies du motoneurone, les maladies à prion, l’ataxie spinocérébelleuse et l’atrophie spinale musculaire. Seuls les projets à fort potentiel novateur seront financés. Les études portant sur de mécanismes connus ou l’identification de biomarqueurs des voies de signalisation connues ne seront pas éligibles. L’un des objectifs de l'initiative COEN est de créer des liens productifs entre les groupes de recherche au sein des Centres d'Excellence (CoES) dans le domaine des maladies neurodégénératives : seuls les chercheurs appartenant aux Centres d’Excellence (CoES) pourront participer. La liste des centres d’excellence identifiés et des institutions éligibles pour les pays partenaires est disponible sur le site de CoEN (voir ci-dessous). Seuls les projets de recherche transnationaux seront financés. Chaque proposition doit inclure au moins deux centres d’excellence (ou institutions éligibles) de différents pays. Plus d’un centre d’excellence peut être impliqué au sein d’un même pays. Chaque projet doit identifier un coordinateur et un candidat principal par pays. Un candidat principal ne peut participer qu’a une seule proposition dans cet appel. Le financement sera attribué pour une durée de deux ans maximum et débutera en 2018.

Appel à projets de recherche internationaux sur les maladies neurodégénératives : Approches innovantes III– Centres d’Excellence en Maladies Neurodégénératives - CoEN (2017)

ANR - jeu, 2017-06-22 13:37

L'ANR s'associe au Réseau transnational de Centres d’Excellence sur les Maladies Neurodégénératives (Network of Centres of Excellence in Neurodegeneration-CoEN) pour lancer un appel à projets (AAP) . Cet appel associe sept pays : l'Allemagne, le Canada, l’Espagne, la France, l’Irlande, l’Italie et le Royaume Uni. Son objectif est de promouvoir les collaborations transnationales entre les chercheurs membres des centres d’excellence identifiés dans les pays participant à cet appel. CoEN vise à financer des projets de recherche proposant des approches non conventionnelles et innovantes et des projets à haut risque scientifique dans le domaine des maladies neurodégénératives. Le périmètre de l’appel est large. Les projets pourront inclure des études destinées à éclairer la compréhension des mécanismes de la neurodégénération, ou à créer des avancées technologiques visant à améliorer le diagnostic ou le traitement des maladies neurodégénératives. Le rapprochement de différentes thématiques scientifiques telles que l'inflammation, les neurosciences sensorielles, la sante vasculaire et mentale est encouragée, de même que la collaboration avec des experts dans les domaines de la physique et de l’informatique, ainsi que des collaborateurs industriels si le projet le justifie. Les maladies neurodégénératives concernées par l’appel à projet sont : La maladie d’Alzheimer et autres démences, la maladie de Huntington, la maladie de Parkinson et maladies apparentées, la sclérose en plaques, les maladies du motoneurone, les maladies à prion, l’ataxie spinocérébelleuse et l’atrophie spinale musculaire. Seuls les projets à fort potentiel novateur seront financés. Les études portant sur de mécanismes connus ou l’identification de biomarqueurs des voies de signalisation connues ne seront pas éligibles. L’un des objectifs de l'initiative COEN est de créer des liens productifs entre les groupes de recherche au sein des Centres d'Excellence (CoES) dans le domaine des maladies neurodégénératives : seuls les chercheurs appartenant aux Centres d’Excellence (CoES) pourront participer. La liste des centres d’excellence identifiés et des institutions éligibles pour les pays partenaires est disponible sur le site de CoEN (voir ci-dessous). Seuls les projets de recherche transnationaux seront financés. Chaque proposition doit inclure au moins deux centres d’excellence (ou institutions éligibles) de différents pays. Plus d’un centre d’excellence peut être impliqué au sein d’un même pays. Chaque projet doit identifier un coordinateur et un candidat principal par pays. Un candidat principal ne peut participer qu’a une seule proposition dans cet appel. Le financement sera attribué pour une durée de deux ans maximum et débutera en 2018.

Appel à projets de recherche internationaux sur les maladies neurodégénératives : Approches innovantes III– Centres d’Excellence en Maladies Neurodégénératives - CoEN (2017)

ANR - jeu, 2017-06-22 13:37

L'ANR s'associe au Réseau transnational de Centres d’Excellence sur les Maladies Neurodégénératives (Network of Centres of Excellence in Neurodegeneration-CoEN) pour lancer un appel à projets (AAP) . Cet appel associe sept pays : l'Allemagne, le Canada, l’Espagne, la France, l’Irlande, l’Italie et le Royaume Uni. Son objectif est de promouvoir les collaborations transnationales entre les chercheurs membres des centres d’excellence identifiés dans les pays participant à cet appel. CoEN vise à financer des projets de recherche proposant des approches non conventionnelles et innovantes et des projets à haut risque scientifique dans le domaine des maladies neurodégénératives. Le périmètre de l’appel est large. Les projets pourront inclure des études destinées à éclairer la compréhension des mécanismes de la neurodégénération, ou à créer des avancées technologiques visant à améliorer le diagnostic ou le traitement des maladies neurodégénératives. Le rapprochement de différentes thématiques scientifiques telles que l'inflammation, les neurosciences sensorielles, la sante vasculaire et mentale est encouragée, de même que la collaboration avec des experts dans les domaines de la physique et de l’informatique, ainsi que des collaborateurs industriels si le projet le justifie. Les maladies neurodégénératives concernées par l’appel à projet sont : La maladie d’Alzheimer et autres démences, la maladie de Huntington, la maladie de Parkinson et maladies apparentées, la sclérose en plaques, les maladies du motoneurone, les maladies à prion, l’ataxie spinocérébelleuse et l’atrophie spinale musculaire. Seuls les projets à fort potentiel novateur seront financés. Les études portant sur de mécanismes connus ou l’identification de biomarqueurs des voies de signalisation connues ne seront pas éligibles. L’un des objectifs de l'initiative COEN est de créer des liens productifs entre les groupes de recherche au sein des Centres d'Excellence (CoES) dans le domaine des maladies neurodégénératives : seuls les chercheurs appartenant aux Centres d’Excellence (CoES) pourront participer. La liste des centres d’excellence identifiés et des institutions éligibles pour les pays partenaires est disponible sur le site de CoEN (voir ci-dessous). Seuls les projets de recherche transnationaux seront financés. Chaque proposition doit inclure au moins deux centres d’excellence (ou institutions éligibles) de différents pays. Plus d’un centre d’excellence peut être impliqué au sein d’un même pays. Chaque projet doit identifier un coordinateur et un candidat principal par pays. Un candidat principal ne peut participer qu’a une seule proposition dans cet appel. Le financement sera attribué pour une durée de deux ans maximum et débutera en 2018.

Appel à projets de recherche internationaux sur les maladies neurodégénératives : Approches innovantes III– Centres d’Excellence en Maladies Neurodégénératives - CoEN (2017)

ANR - jeu, 2017-06-22 13:37

L'ANR s'associe au Réseau transnational de Centres d’Excellence sur les Maladies Neurodégénératives (Network of Centres of Excellence in Neurodegeneration-CoEN) pour lancer un appel à projets (AAP) . Cet appel associe sept pays : l'Allemagne, le Canada, l’Espagne, la France, l’Irlande, l’Italie et le Royaume Uni. Son objectif est de promouvoir les collaborations transnationales entre les chercheurs membres des centres d’excellence identifiés dans les pays participant à cet appel. CoEN vise à financer des projets de recherche proposant des approches non conventionnelles et innovantes et des projets à haut risque scientifique dans le domaine des maladies neurodégénératives. Le périmètre de l’appel est large. Les projets pourront inclure des études destinées à éclairer la compréhension des mécanismes de la neurodégénération, ou à créer des avancées technologiques visant à améliorer le diagnostic ou le traitement des maladies neurodégénératives. Le rapprochement de différentes thématiques scientifiques telles que l'inflammation, les neurosciences sensorielles, la sante vasculaire et mentale est encouragée, de même que la collaboration avec des experts dans les domaines de la physique et de l’informatique, ainsi que des collaborateurs industriels si le projet le justifie. Les maladies neurodégénératives concernées par l’appel à projet sont : La maladie d’Alzheimer et autres démences, la maladie de Huntington, la maladie de Parkinson et maladies apparentées, la sclérose en plaques, les maladies du motoneurone, les maladies à prion, l’ataxie spinocérébelleuse et l’atrophie spinale musculaire. Seuls les projets à fort potentiel novateur seront financés. Les études portant sur de mécanismes connus ou l’identification de biomarqueurs des voies de signalisation connues ne seront pas éligibles. L’un des objectifs de l'initiative COEN est de créer des liens productifs entre les groupes de recherche au sein des Centres d'Excellence (CoES) dans le domaine des maladies neurodégénératives : seuls les chercheurs appartenant aux Centres d’Excellence (CoES) pourront participer. La liste des centres d’excellence identifiés et des institutions éligibles pour les pays partenaires est disponible sur le site de CoEN (voir ci-dessous). Seuls les projets de recherche transnationaux seront financés. Chaque proposition doit inclure au moins deux centres d’excellence (ou institutions éligibles) de différents pays. Plus d’un centre d’excellence peut être impliqué au sein d’un même pays. Chaque projet doit identifier un coordinateur et un candidat principal par pays. Un candidat principal ne peut participer qu’a une seule proposition dans cet appel. Le financement sera attribué pour une durée de deux ans maximum et débutera en 2018.

Appel à projets de recherche internationaux sur les maladies neurodégénératives : Approches innovantes III– Centres d’Excellence en Maladies Neurodégénératives - CoEN (2017)

ANR - jeu, 2017-06-22 13:37

L'ANR s'associe au Réseau transnational de Centres d’Excellence sur les Maladies Neurodégénératives (Network of Centres of Excellence in Neurodegeneration-CoEN) pour lancer un appel à projets (AAP) . Cet appel associe sept pays : l'Allemagne, le Canada, l’Espagne, la France, l’Irlande, l’Italie et le Royaume Uni. Son objectif est de promouvoir les collaborations transnationales entre les chercheurs membres des centres d’excellence identifiés dans les pays participant à cet appel. CoEN vise à financer des projets de recherche proposant des approches non conventionnelles et innovantes et des projets à haut risque scientifique dans le domaine des maladies neurodégénératives. Le périmètre de l’appel est large. Les projets pourront inclure des études destinées à éclairer la compréhension des mécanismes de la neurodégénération, ou à créer des avancées technologiques visant à améliorer le diagnostic ou le traitement des maladies neurodégénératives. Le rapprochement de différentes thématiques scientifiques telles que l'inflammation, les neurosciences sensorielles, la sante vasculaire et mentale est encouragée, de même que la collaboration avec des experts dans les domaines de la physique et de l’informatique, ainsi que des collaborateurs industriels si le projet le justifie. Les maladies neurodégénératives concernées par l’appel à projet sont : La maladie d’Alzheimer et autres démences, la maladie de Huntington, la maladie de Parkinson et maladies apparentées, la sclérose en plaques, les maladies du motoneurone, les maladies à prion, l’ataxie spinocérébelleuse et l’atrophie spinale musculaire. Seuls les projets à fort potentiel novateur seront financés. Les études portant sur de mécanismes connus ou l’identification de biomarqueurs des voies de signalisation connues ne seront pas éligibles. L’un des objectifs de l'initiative COEN est de créer des liens productifs entre les groupes de recherche au sein des Centres d'Excellence (CoES) dans le domaine des maladies neurodégénératives : seuls les chercheurs appartenant aux Centres d’Excellence (CoES) pourront participer. La liste des centres d’excellence identifiés et des institutions éligibles pour les pays partenaires est disponible sur le site de CoEN (voir ci-dessous). Seuls les projets de recherche transnationaux seront financés. Chaque proposition doit inclure au moins deux centres d’excellence (ou institutions éligibles) de différents pays. Plus d’un centre d’excellence peut être impliqué au sein d’un même pays. Chaque projet doit identifier un coordinateur et un candidat principal par pays. Un candidat principal ne peut participer qu’a une seule proposition dans cet appel. Le financement sera attribué pour une durée de deux ans maximum et débutera en 2018.

Appel à projets de recherche internationaux sur les maladies neurodégénératives : Approches innovantes III– Centres d’Excellence en Maladies Neurodégénératives - CoEN (2017)

ANR - jeu, 2017-06-22 13:37

L'ANR s'associe au Réseau transnational de Centres d’Excellence sur les Maladies Neurodégénératives (Network of Centres of Excellence in Neurodegeneration-CoEN) pour lancer un appel à projets (AAP) . Cet appel associe sept pays : l'Allemagne, le Canada, l’Espagne, la France, l’Irlande, l’Italie et le Royaume Uni. Son objectif est de promouvoir les collaborations transnationales entre les chercheurs membres des centres d’excellence identifiés dans les pays participant à cet appel. CoEN vise à financer des projets de recherche proposant des approches non conventionnelles et innovantes et des projets à haut risque scientifique dans le domaine des maladies neurodégénératives. Le périmètre de l’appel est large. Les projets pourront inclure des études destinées à éclairer la compréhension des mécanismes de la neurodégénération, ou à créer des avancées technologiques visant à améliorer le diagnostic ou le traitement des maladies neurodégénératives. Le rapprochement de différentes thématiques scientifiques telles que l'inflammation, les neurosciences sensorielles, la sante vasculaire et mentale est encouragée, de même que la collaboration avec des experts dans les domaines de la physique et de l’informatique, ainsi que des collaborateurs industriels si le projet le justifie. Les maladies neurodégénératives concernées par l’appel à projet sont : La maladie d’Alzheimer et autres démences, la maladie de Huntington, la maladie de Parkinson et maladies apparentées, la sclérose en plaques, les maladies du motoneurone, les maladies à prion, l’ataxie spinocérébelleuse et l’atrophie spinale musculaire. Seuls les projets à fort potentiel novateur seront financés. Les études portant sur de mécanismes connus ou l’identification de biomarqueurs des voies de signalisation connues ne seront pas éligibles. L’un des objectifs de l'initiative COEN est de créer des liens productifs entre les groupes de recherche au sein des Centres d'Excellence (CoES) dans le domaine des maladies neurodégénératives : seuls les chercheurs appartenant aux Centres d’Excellence (CoES) pourront participer. La liste des centres d’excellence identifiés et des institutions éligibles pour les pays partenaires est disponible sur le site de CoEN (voir ci-dessous). Seuls les projets de recherche transnationaux seront financés. Chaque proposition doit inclure au moins deux centres d’excellence (ou institutions éligibles) de différents pays. Plus d’un centre d’excellence peut être impliqué au sein d’un même pays. Chaque projet doit identifier un coordinateur et un candidat principal par pays. Un candidat principal ne peut participer qu’a une seule proposition dans cet appel. Le financement sera attribué pour une durée de deux ans maximum et débutera en 2018.

Deux congrès pour mieux comprendre les enjeux du monde contemporain en Asie et au Moyen-Orient

CNRS - jeu, 2017-06-22 01:00
Dans quelques jours, plus d'un millier de chercheurs spécialistes de l'Asie et du Moyen-Orient se réuniront à Paris lors de leurs congrès biennaux. L'occasion de présenter un aperçu des grandes problématiques que font émerger ces aires culturelles, tant sur le plan de l'aménagement du territoire, des questions de genre, de migration, de religion, de citoyenneté ou encore de recompositions politiques. Aujourd'hui, les sciences humaines et sociales répondent de plus en plus aux attentes des sociétés contemporaines, pour comprendre le monde et ses dynamiques, dans une perspective comparatiste et mondialisée. Deux congrès à découvrir également sur CNRS Le Journal : https://lejournal.cnrs.fr/articles/nouveaux-regards-sur-lasie.

Première pierre d'un regroupement scientifique autour de la physique et de l'accueil de visiteurs internationaux

CNRS - mer, 2017-06-21 01:00
Un nouveau bâtiment qui accueillera deux laboratoires de physique : Fluides, automatique et systèmes thermiques (Université Paris-Sud/CNRS) et Physique théorique et modèles statistiques (Université Paris-Sud/CNRS) ainsi que l'Institut Pascal (porté par l'Université Paris-Saclay, l'Université Paris-Sud, le CNRS et le CEA), futur centre d'accueil de visiteurs internationaux, va être construit sur le plateau de Saclay. La première pierre de ce bâtiment est posée ce vendredi 23 juin 2017. Son ouverture est prévue en 2018.

Cristallographie : quand un ordre inattendu émerge d'un matériau nanostructuré

CNRS - mar, 2017-06-20 01:00
Les pyrochlores sont des matériaux potentiellement utiles pour le confinement des déchets radioactifs ou pour les piles à combustibles. Dans

Comment le phytoplancton domine-t-il les océans ?

CNRS - mar, 2017-06-20 01:00
La photosynthèse est un processus unique qui, dans le monde vivant, a permis la colonisation des terres et des océans, respectivement par les plantes et le phytoplancton. Si les mécanismes de la photosynthèse sont bien connus chez les plantes, les scientifiques commencent seulement à comprendre comment le phytoplancton a développé une photosynthèse. Dans le cadre d'une collaboration internationale

Conférence de presse : l'ère de l'automatique

CNRS - lun, 2017-06-19 01:00
Jeudi 29 juin 2017 à 10h CNRS - 3, rue Michel-Ange, Paris 16

Challenge ROSE « RObotique et Capteurs au Service d'Ecophyto »

ANR - ven, 2017-06-16 09:56

L’évolution de l’agriculture vers la durabilité passe par la mise en œuvre de nouvelles pratiques à même de limiter les intrants tout en prenant en compte les besoins et contraintes des agriculteurs, des filières et les enjeux de santé-environnement. Le Plan Agriculture-Innovation 2025 souligne l’importance du développement de technologies et d'outils en lien avec l’agriculture numérique pour contribuer à l’évolution de l’agriculture. Le plan Ecophyto II de recherche-développement fixe, quant à lui, des objectifs de réduction des produits phytopharmaceutiques de 50% pour 2025 : Cinq secteurs clefs d’intervention, dont les agroéquipements (y compris la robotique) et la gestion durable de la flore adventice y sont identifiés. Dans ce contexte, les ministères chargés de l’Agriculture et de la Transition Ecologique et Solidaire lancent, en partenariat avec l’ANR, un appel à projets Challenge intitulé « ROSE- Robotique et Capteurs au Service d'Ecophyto ». Par cet appel à projets, il s’agit de susciter la mise au point de solutions technologiques innovantes permettant de contribuer à une meilleure caractérisation des situations sanitaires des cultures et à de nouvelles stratégies d’intervention, en se concentrant sur deux facettes de la protection des cultures : mieux observer et interpréter, d’une part, et mieux intervenir, d’autre part.Le dispositif de Challenge de l’ANR vise à encourager plusieurs équipes de chercheurs à travailler simultanément sur une même problématique. Par ce biais, il s’agit de confronter les idées, les approches, les travaux des projets financés. Une retombée collective du programme sera de favoriser l’établissement de benchmarks, de standards, afin de pouvoir comparer des travaux scientifiques sur un nouveau domaine de recherche.Le Challenge ROSE- « Robotique et Capteurs au Service d'Ecophyto », a été inscrit au Plan d'action 2017 de l'ANR.

Ce que les pupilles nous disent sur le langage

CNRS - jeu, 2017-06-15 01:00
Le sens d'un mot est suffisant pour déclencher une réaction de notre pupille : quand nous lisons ou entendons un mot avec un sens associé à la luminosité (« soleil », « briller », etc.), nos pupilles se rétractent comme si elles étaient effectivement exposées à une plus forte luminosité. Et l'inverse se produit pour un mot dont le sens est associé à l'obscurité (« nuit », « ténèbres », etc.). Ces résultats, publiés le 14 juin 2017 dans

Sabrina Fadloun, Communauté Université Grenoble Alpes, remporte le concours national « Ma Thèse en 180 secondes » 2017

CNRS - jeu, 2017-06-15 01:00
La finale nationale 2017 de « Ma thèse en 180 secondes », organisée par la CPU et le CNRS, s'est déroulée le 14 juin à Paris, dans le Studio 104 de la Maison de la Radio. 16 doctorants, issus des universités et regroupements universitaires français, ont présenté leur travail de recherche en 180 secondes chrono.

Appel à projets transnationaux Jeunes Chercheurs au titre de l’ERA-Net ARIMNet2 – Agricultural Research In the Mediterranean Network 2

ANR - mar, 2017-06-13 15:52

L’ERA Net ARIMNet 2 (Agricultural Research In the Mediterranean Network), financé par l'Union européenne dans le cadre du septième Programme Cadre de Recherche et Développement (PCRD), vise à coordonner les programmes nationaux de recherche agricole pour renforcer les capacités de ses membres à répondre de manière coordonnée aux défis majeurs auxquels l'agriculture méditerranéenne est confrontée. Alors que l'agriculture dans les pays autour de la Méditerranée doit faire face à des problèmes et des défis communs, la recherche agricole en Méditerranée est dispersée et nécessite un effort de coordination pour renforcer la coopération et la coordination des activités de recherche menées au niveau national, en unissant leurs forces pour favoriser l’innovation et la coopération. C'est le but et l'ambition des membres du projet ARIMNet2. Thèmes de l’appel à projets 2017 L'objectif de cet appel est de renforcer les capacités des jeunes chercheurs autour de la Méditerranée et de préparer la nouvelle génération de jeunes chercheurs talentueux à devenir des leaders et des pionniers dans leur domaine de recherche. L’appel à projets soutiendra des consortiums fondés sur la complémentarité entre les jeunes scientifiques, les disciplines et les pays, et le partage des connaissances afin de donner l’opportunité aux jeunes chercheurs de développer leurs propres réseaux et de faciliter l’établissement de collaborations et de partenariats durables. Au travers de cet appel, les partenaires ARIMNet2 souhaitent soutenir des projets intégrés et transdisciplinaires créateurs d’innovation dans le but d’améliorer la contribution de l'agriculture et des systèmes d'alimentation au développement social et économique de manière durable.Deux thèmes sont ouverts et soutenus par l’ANR pour cet appel à projet :Thème 1 : Promouvoir une agriculture durable pour un développement socio-économique Thème 2 : Valorisation des produits locaux au travers de l’amélioration de la chaine de valeur des aliments. La sélection des projets se fera en un temps. Pour plus d'informations et détails sur le 3eme appel à projets ARIMNet 2, consulter le site web : www.arimnet2.net

Appel à projets transnationaux Jeunes Chercheurs au titre de l’ERA-Net ARIMNet2 – Agricultural Research In the Mediterranean Network 2

ANR - mar, 2017-06-13 15:52

L’ERA Net ARIMNet 2 (Agricultural Research In the Mediterranean Network), financé par l'Union européenne dans le cadre du septième Programme Cadre de Recherche et Développement (PCRD), vise à coordonner les programmes nationaux de recherche agricole pour renforcer les capacités de ses membres à répondre de manière coordonnée aux défis majeurs auxquels l'agriculture méditerranéenne est confrontée. Alors que l'agriculture dans les pays autour de la Méditerranée doit faire face à des problèmes et des défis communs, la recherche agricole en Méditerranée est dispersée et nécessite un effort de coordination pour renforcer la coopération et la coordination des activités de recherche menées au niveau national, en unissant leurs forces pour favoriser l’innovation et la coopération. C'est le but et l'ambition des membres du projet ARIMNet2. Thèmes de l’appel à projets 2017 L'objectif de cet appel est de renforcer les capacités des jeunes chercheurs autour de la Méditerranée et de préparer la nouvelle génération de jeunes chercheurs talentueux à devenir des leaders et des pionniers dans leur domaine de recherche. L’appel à projets soutiendra des consortiums fondés sur la complémentarité entre les jeunes scientifiques, les disciplines et les pays, et le partage des connaissances afin de donner l’opportunité aux jeunes chercheurs de développer leurs propres réseaux et de faciliter l’établissement de collaborations et de partenariats durables. Au travers de cet appel, les partenaires ARIMNet2 souhaitent soutenir des projets intégrés et transdisciplinaires créateurs d’innovation dans le but d’améliorer la contribution de l'agriculture et des systèmes d'alimentation au développement social et économique de manière durable.Deux thèmes sont ouverts et soutenus par l’ANR pour cet appel à projet :Thème 1 : Promouvoir une agriculture durable pour un développement socio-économique Thème 2 : Valorisation des produits locaux au travers de l’amélioration de la chaine de valeur des aliments. La sélection des projets se fera en un temps. Pour plus d'informations et détails sur le 3eme appel à projets ARIMNet 2, consulter le site web : www.arimnet2.net

Appel à projets transnationaux Jeunes Chercheurs au titre de l’ERA-Net ARIMNet2 – Agricultural Research In the Mediterranean Network 2

ANR - mar, 2017-06-13 15:52

L’ERA Net ARIMNet 2 (Agricultural Research In the Mediterranean Network), financé par l'Union européenne dans le cadre du septième Programme Cadre de Recherche et Développement (PCRD), vise à coordonner les programmes nationaux de recherche agricole pour renforcer les capacités de ses membres à répondre de manière coordonnée aux défis majeurs auxquels l'agriculture méditerranéenne est confrontée. Alors que l'agriculture dans les pays autour de la Méditerranée doit faire face à des problèmes et des défis communs, la recherche agricole en Méditerranée est dispersée et nécessite un effort de coordination pour renforcer la coopération et la coordination des activités de recherche menées au niveau national, en unissant leurs forces pour favoriser l’innovation et la coopération. C'est le but et l'ambition des membres du projet ARIMNet2. Thèmes de l’appel à projets 2017 L'objectif de cet appel est de renforcer les capacités des jeunes chercheurs autour de la Méditerranée et de préparer la nouvelle génération de jeunes chercheurs talentueux à devenir des leaders et des pionniers dans leur domaine de recherche. L’appel à projets soutiendra des consortiums fondés sur la complémentarité entre les jeunes scientifiques, les disciplines et les pays, et le partage des connaissances afin de donner l’opportunité aux jeunes chercheurs de développer leurs propres réseaux et de faciliter l’établissement de collaborations et de partenariats durables. Au travers de cet appel, les partenaires ARIMNet2 souhaitent soutenir des projets intégrés et transdisciplinaires créateurs d’innovation dans le but d’améliorer la contribution de l'agriculture et des systèmes d'alimentation au développement social et économique de manière durable.Deux thèmes sont ouverts et soutenus par l’ANR pour cet appel à projet :Thème 1 : Promouvoir une agriculture durable pour un développement socio-économique Thème 2 : Valorisation des produits locaux au travers de l’amélioration de la chaine de valeur des aliments. La sélection des projets se fera en un temps. Pour plus d'informations et détails sur le 3eme appel à projets ARIMNet 2, consulter le site web : www.arimnet2.net