Connexion utilisateur
Accueil | Agrégateur de flux

Agrégateur de flux

L'embryon humain comme vous ne l'avez jamais vu

CNRS - jeu, 2017-03-23 01:00
Une équipe coordonnée par Alain Chédotal, directeur de recherche Inserm, au sein de l'Institut de la vision (Inserm/UPMC/CNRS) et Paolo Giacobini au centre de recherche Jean Pierre Aubert (Inserm/Université de Lille) vient de réaliser une série d'observations inédites de l'anatomie d'embryons humains âgés de 6 à 14 semaines. Une prouesse devenue possible grâce à la combinaison de deux techniques récentes d'immuno-marquage, de microscopie en 3D et une technique permettant de rendre les tissus transparents. Ces découvertes font l'objet d'une publication dans la revue

Ikonikat. Etudier les regards des visiteurs sur les oeuvres

CNRS - mer, 2017-03-22 01:00
A l'occasion de l'exposition « Le Mystère Le Nain » au musée du Louvre-Lens, dont le CNRS est partenaire, les deux établissements s'associent pour mener un projet de recherche inédit. Pendant toute la durée de l'exposition (du 22 mars au 26 juin 2017), 600 visiteurs munis d'une tablette indiqueront ce qu'ils pensent pertinent de voir dans sept des œuvres exposées. Les tracés, enregistrés et traités grâce à l'application Ikonikat, permettront aux chercheurs de savoir si l'attention d'un visiteur se porte réellement sur les éléments jugés les plus dignes d'intérêt par les professionnels. Les résultats contribueront notamment à nourrir la politique des publics du musée.

La discrimination de genre existe aussi en science

CNRS - mar, 2017-03-21 01:00
La discrimination de genre se niche même là où on ne l'attend pas. Une équipe internationale, impliquant Demian Battaglia, chercheur CNRS à l'Institut de neurosciences des systèmes (Inserm/AMU) et des chercheurs de Yale et de l'Institut Max Planck (Allemagne), vient de démontrer que les femmes sont sous représentées dans le mécanisme de révision des publications scientifiques. Ces travaux sont publiés dans la revue

Ma thèse en 180 secondes : les doctorants entrent en scène dans toute la France

CNRS - mar, 2017-03-21 01:00
Organisé par la Conférence des présidents d'université (CPU) et le CNRS, le concours de vulgarisation scientifique «Ma thèse en 180 secondes » lance son édition 2017 française à partir du 23 mars. La grande finale nationale aura lieu à Paris le 14 juin prochain.

Les nanomachines s'équipent d'une boîte de vitesse contrôlée par la lumière

CNRS - lun, 2017-03-20 18:00
Mises à l'honneur par le prix Nobel de chimie 2016, les nanomachines fournissent un travail mécanique aux plus petites échelles. À ces dimensions, les moteurs moléculaires ne peuvent cependant produire ce travail que dans un seul sens. Des chercheurs de l'Institut Charles Sadron du CNRS, menés par Nicolas Giuseppone, professeur à l'Université de Strasbourg, en collaboration avec le Laboratoire de mathématiques d'Orsay (CNRS/Université Paris-Sud), sont parvenus à développer des machines moléculaires plus complexes capables de fournir un travail dans un sens, puis dans l'autre. L'ensemble peut même être précisément contrôlé à la manière d'une boîte de vitesses. Cette étude est publiée dans

Sciences humaines et sociales : un portail dédié

ANR - lun, 2017-03-20 12:45

L’alliance Athéna organise le 20 mars une journée Le printemps des SHS accueillie par l’Université Paris Nanterre en présence de Thierry Mandon, Secrétaire d’Etat à l’Enseignement supérieur et à la Recherche. L'Agence nationale de la recherche (ANR) présente à cette occasion le portail www.aap-rechercheshs.fr destiné aux appels à projet nationaux dédiés aux Sciences humaines et sociales (SHS).

Génome artificiel : 5 nouveaux chromosomes synthétiques de levure

CNRS - lun, 2017-03-20 01:00
Trois ans après la publication de la structure du premier chromosome synthétique de levure, le consortium international Sc2.0, constitué de plus de 200 chercheurs dans le monde, annonce avoir synthétisé cinq nouveaux chromosomes, totalisant 30 % du génome du microorganisme. Ces découvertes ont fait l'objet de sept publications conjointes dans la revue

Tuberculose et antibiorésistance : des chercheurs lillois inventent un nouveau prototype de médicament

CNRS - jeu, 2017-03-16 20:00
Des chercheurs lillois (Inserm, Université de Lille, Institut Pasteur de Lille, CNRS)* ont inventé un prototype de médicament (SMARt-420**) capable de supprimer la résistance à l'éthionamide, un antibiotique utilisé pour traiter la tuberculose. Ces travaux sont publiés dans la revue

Appel à projets transnational entre l’Europe et l’Afrique sur l’agriculture et l’aquaculture durables et sur la sécurité alimentaire. (LEAP-Agri)

ANR - jeu, 2017-03-16 15:40

Dans le cadre de l’ERA-NET Cofund LEAP-Agri, l’ANR s’associe au consortium afin de lancer un appel à projets transnational conjoint pour le financement de projets de recherche s’intéressant à la sécurité alimentaire et à l’agriculture durable pour l’Afrique. Il a pour objectif de financer la recherche sur des propositions innovantes en vue de contribuer à la sécurité alimentaire en Afrique, en particulier par la promotion d’une agriculture et d’une aquaculture plus durables, une meilleure compréhension des relations entre alimentation et santé, une analyse de l’accès aux produits alimentaires en lien avec les circuits commerciaux. LEAP-Agri doit permettre de répondre à plusieurs défis sociétaux correspondants en relation avec le programme H2020, tout en s’inscrivant dans le cadre des objectifs du développement durable. L’appel à projets dispose d’un budget prévisionnel total s’élevant à 27,5 millions d’euros. 24 partenaires de 18 pays européens et associés (Allemagne, Belgique, Espagne, Finlande, France, Norvège, Pays Bas, Portugal, Turquie) et africains (Afrique du Sud, Algérie, Burkina Faso, Cameroun, Egypte, Ghana, Kenya, Sénégal, Ouganda), ainsi qu’un organisme international (CIHEAM), participent à cet appel. Le financement sera accordé pour une durée maximale de trois ans. Seuls les projets transnationaux seront financés : ainsi chaque consortium devra inclure au minimum quatre équipes provenant d’au moins quatre pays différents –deux pays africains et deux pays européens – participant à l’appel. En complément, des partenaires d’autres pays pourront s’associer à ces projets, mais en amenant leur propre financement. Chaque agence financera ses équipes nationales, les candidats doivent donc veiller à respecter les règles d’éligibilité de leurs agences respectives. L’ANR financera uniquement des équipes françaises, sur la base du règlement relatif aux modalités d’attribution des aides de l’ANR (http://www.anr.fr/RF). L’AFD (Agence française de développement) pourra financer des équipes africaines suivant les critères propres d’éligibilité de l’AFD. La soumission et la sélection des projets se dérouleront de façon intégrée avec les autres pays dans le cadre d’un processus d’évaluation par les pairs.

Appel à projets transnational entre l’Europe et l’Afrique sur l’agriculture et l’aquaculture durables et sur la sécurité alimentaire. (LEAP-Agri)

ANR - jeu, 2017-03-16 15:40

Dans le cadre de l’ERA-NET Cofund LEAP-Agri, l’ANR s’associe au consortium afin de lancer un appel à projets transnational conjoint pour le financement de projets de recherche s’intéressant à la sécurité alimentaire et à l’agriculture durable pour l’Afrique. Il a pour objectif de financer la recherche sur des propositions innovantes en vue de contribuer à la sécurité alimentaire en Afrique, en particulier par la promotion d’une agriculture et d’une aquaculture plus durables, une meilleure compréhension des relations entre alimentation et santé, une analyse de l’accès aux produits alimentaires en lien avec les circuits commerciaux. LEAP-Agri doit permettre de répondre à plusieurs défis sociétaux correspondants en relation avec le programme H2020, tout en s’inscrivant dans le cadre des objectifs du développement durable. L’appel à projets dispose d’un budget prévisionnel total s’élevant à 27,5 millions d’euros. 24 partenaires de 18 pays européens et associés (Allemagne, Belgique, Espagne, Finlande, France, Norvège, Pays Bas, Portugal, Turquie) et africains (Afrique du Sud, Algérie, Burkina Faso, Cameroun, Egypte, Ghana, Kenya, Sénégal, Ouganda), ainsi qu’un organisme international (CIHEAM), participent à cet appel. Le financement sera accordé pour une durée maximale de trois ans. Seuls les projets transnationaux seront financés : ainsi chaque consortium devra inclure au minimum quatre équipes provenant d’au moins quatre pays différents –deux pays africains et deux pays européens – participant à l’appel. En complément, des partenaires d’autres pays pourront s’associer à ces projets, mais en amenant leur propre financement. Chaque agence financera ses équipes nationales, les candidats doivent donc veiller à respecter les règles d’éligibilité de leurs agences respectives. L’ANR financera uniquement des équipes françaises, sur la base du règlement relatif aux modalités d’attribution des aides de l’ANR (http://www.anr.fr/RF). L’AFD (Agence française de développement) pourra financer des équipes africaines suivant les critères propres d’éligibilité de l’AFD. La soumission et la sélection des projets se dérouleront de façon intégrée avec les autres pays dans le cadre d’un processus d’évaluation par les pairs.

Appel à projets transnational entre l’Europe et l’Afrique sur l’agriculture et l’aquaculture durables et sur la sécurité alimentaire. (LEAP-Agri)

ANR - jeu, 2017-03-16 15:40

Dans le cadre de l’ERA-NET Cofund LEAP-Agri, l’ANR s’associe au consortium afin de lancer un appel à projets transnational conjoint pour le financement de projets de recherche s’intéressant à la sécurité alimentaire et à l’agriculture durable pour l’Afrique. Il a pour objectif de financer la recherche sur des propositions innovantes en vue de contribuer à la sécurité alimentaire en Afrique, en particulier par la promotion d’une agriculture et d’une aquaculture plus durables, une meilleure compréhension des relations entre alimentation et santé, une analyse de l’accès aux produits alimentaires en lien avec les circuits commerciaux. LEAP-Agri doit permettre de répondre à plusieurs défis sociétaux correspondants en relation avec le programme H2020, tout en s’inscrivant dans le cadre des objectifs du développement durable. L’appel à projets dispose d’un budget prévisionnel total s’élevant à 27,5 millions d’euros. 24 partenaires de 18 pays européens et associés (Allemagne, Belgique, Espagne, Finlande, France, Norvège, Pays Bas, Portugal, Turquie) et africains (Afrique du Sud, Algérie, Burkina Faso, Cameroun, Egypte, Ghana, Kenya, Sénégal, Ouganda), ainsi qu’un organisme international (CIHEAM), participent à cet appel. Le financement sera accordé pour une durée maximale de trois ans. Seuls les projets transnationaux seront financés : ainsi chaque consortium devra inclure au minimum quatre équipes provenant d’au moins quatre pays différents –deux pays africains et deux pays européens – participant à l’appel. En complément, des partenaires d’autres pays pourront s’associer à ces projets, mais en amenant leur propre financement. Chaque agence financera ses équipes nationales, les candidats doivent donc veiller à respecter les règles d’éligibilité de leurs agences respectives. L’ANR financera uniquement des équipes françaises, sur la base du règlement relatif aux modalités d’attribution des aides de l’ANR (http://www.anr.fr/RF). L’AFD (Agence française de développement) pourra financer des équipes africaines suivant les critères propres d’éligibilité de l’AFD. La soumission et la sélection des projets se dérouleront de façon intégrée avec les autres pays dans le cadre d’un processus d’évaluation par les pairs.

Appel à projets transnational entre l’Europe et l’Afrique sur l’agriculture et l’aquaculture durables et sur la sécurité alimentaire. (LEAP-Agri)

ANR - jeu, 2017-03-16 15:40

Dans le cadre de l’ERA-NET Cofund LEAP-Agri, l’ANR s’associe au consortium afin de lancer un appel à projets transnational conjoint pour le financement de projets de recherche s’intéressant à la sécurité alimentaire et à l’agriculture durable pour l’Afrique. Il a pour objectif de financer la recherche sur des propositions innovantes en vue de contribuer à la sécurité alimentaire en Afrique, en particulier par la promotion d’une agriculture et d’une aquaculture plus durables, une meilleure compréhension des relations entre alimentation et santé, une analyse de l’accès aux produits alimentaires en lien avec les circuits commerciaux. LEAP-Agri doit permettre de répondre à plusieurs défis sociétaux correspondants en relation avec le programme H2020, tout en s’inscrivant dans le cadre des objectifs du développement durable. L’appel à projets dispose d’un budget prévisionnel total s’élevant à 27,5 millions d’euros. 24 partenaires de 18 pays européens et associés (Allemagne, Belgique, Espagne, Finlande, France, Norvège, Pays Bas, Portugal, Turquie) et africains (Afrique du Sud, Algérie, Burkina Faso, Cameroun, Egypte, Ghana, Kenya, Sénégal, Ouganda), ainsi qu’un organisme international (CIHEAM), participent à cet appel. Le financement sera accordé pour une durée maximale de trois ans. Seuls les projets transnationaux seront financés : ainsi chaque consortium devra inclure au minimum quatre équipes provenant d’au moins quatre pays différents –deux pays africains et deux pays européens – participant à l’appel. En complément, des partenaires d’autres pays pourront s’associer à ces projets, mais en amenant leur propre financement. Chaque agence financera ses équipes nationales, les candidats doivent donc veiller à respecter les règles d’éligibilité de leurs agences respectives. L’ANR financera uniquement des équipes françaises, sur la base du règlement relatif aux modalités d’attribution des aides de l’ANR (http://www.anr.fr/RF). L’AFD (Agence française de développement) pourra financer des équipes africaines suivant les critères propres d’éligibilité de l’AFD. La soumission et la sélection des projets se dérouleront de façon intégrée avec les autres pays dans le cadre d’un processus d’évaluation par les pairs.

Appel à projets transnational entre l’Europe et l’Afrique sur l’agriculture et l’aquaculture durables et sur la sécurité alimentaire. (LEAP-Agri)

ANR - jeu, 2017-03-16 15:40

Dans le cadre de l’ERA-NET Cofund LEAP-Agri, l’ANR s’associe au consortium afin de lancer un appel à projets transnational conjoint pour le financement de projets de recherche s’intéressant à la sécurité alimentaire et à l’agriculture durable pour l’Afrique. Il a pour objectif de financer la recherche sur des propositions innovantes en vue de contribuer à la sécurité alimentaire en Afrique, en particulier par la promotion d’une agriculture et d’une aquaculture plus durables, une meilleure compréhension des relations entre alimentation et santé, une analyse de l’accès aux produits alimentaires en lien avec les circuits commerciaux. LEAP-Agri doit permettre de répondre à plusieurs défis sociétaux correspondants en relation avec le programme H2020, tout en s’inscrivant dans le cadre des objectifs du développement durable. L’appel à projets dispose d’un budget prévisionnel total s’élevant à 27,5 millions d’euros. 24 partenaires de 18 pays européens et associés (Allemagne, Belgique, Espagne, Finlande, France, Norvège, Pays Bas, Portugal, Turquie) et africains (Afrique du Sud, Algérie, Burkina Faso, Cameroun, Egypte, Ghana, Kenya, Sénégal, Ouganda), ainsi qu’un organisme international (CIHEAM), participent à cet appel. Le financement sera accordé pour une durée maximale de trois ans. Seuls les projets transnationaux seront financés : ainsi chaque consortium devra inclure au minimum quatre équipes provenant d’au moins quatre pays différents –deux pays africains et deux pays européens – participant à l’appel. En complément, des partenaires d’autres pays pourront s’associer à ces projets, mais en amenant leur propre financement. Chaque agence financera ses équipes nationales, les candidats doivent donc veiller à respecter les règles d’éligibilité de leurs agences respectives. L’ANR financera uniquement des équipes françaises, sur la base du règlement relatif aux modalités d’attribution des aides de l’ANR (http://www.anr.fr/RF). L’AFD (Agence française de développement) pourra financer des équipes africaines suivant les critères propres d’éligibilité de l’AFD. La soumission et la sélection des projets se dérouleront de façon intégrée avec les autres pays dans le cadre d’un processus d’évaluation par les pairs.

Appel à projets transnational entre l’Europe et l’Afrique sur l’agriculture et l’aquaculture durables et sur la sécurité alimentaire. (LEAP-Agri)

ANR - jeu, 2017-03-16 15:40

Dans le cadre de l’ERA-NET Cofund LEAP-Agri, l’ANR s’associe au consortium afin de lancer un appel à projets transnational conjoint pour le financement de projets de recherche s’intéressant à la sécurité alimentaire et à l’agriculture durable pour l’Afrique. Il a pour objectif de financer la recherche sur des propositions innovantes en vue de contribuer à la sécurité alimentaire en Afrique, en particulier par la promotion d’une agriculture et d’une aquaculture plus durables, une meilleure compréhension des relations entre alimentation et santé, une analyse de l’accès aux produits alimentaires en lien avec les circuits commerciaux. LEAP-Agri doit permettre de répondre à plusieurs défis sociétaux correspondants en relation avec le programme H2020, tout en s’inscrivant dans le cadre des objectifs du développement durable. L’appel à projets dispose d’un budget prévisionnel total s’élevant à 27,5 millions d’euros. 24 partenaires de 18 pays européens et associés (Allemagne, Belgique, Espagne, Finlande, France, Norvège, Pays Bas, Portugal, Turquie) et africains (Afrique du Sud, Algérie, Burkina Faso, Cameroun, Egypte, Ghana, Kenya, Sénégal, Ouganda), ainsi qu’un organisme international (CIHEAM), participent à cet appel. Le financement sera accordé pour une durée maximale de trois ans. Seuls les projets transnationaux seront financés : ainsi chaque consortium devra inclure au minimum quatre équipes provenant d’au moins quatre pays différents –deux pays africains et deux pays européens – participant à l’appel. En complément, des partenaires d’autres pays pourront s’associer à ces projets, mais en amenant leur propre financement. Chaque agence financera ses équipes nationales, les candidats doivent donc veiller à respecter les règles d’éligibilité de leurs agences respectives. L’ANR financera uniquement des équipes françaises, sur la base du règlement relatif aux modalités d’attribution des aides de l’ANR (http://www.anr.fr/RF). L’AFD (Agence française de développement) pourra financer des équipes africaines suivant les critères propres d’éligibilité de l’AFD. La soumission et la sélection des projets se dérouleront de façon intégrée avec les autres pays dans le cadre d’un processus d’évaluation par les pairs.

Appel à projets transnational entre l’Europe et l’Afrique sur l’agriculture et l’aquaculture durables et sur la sécurité alimentaire. (LEAP-Agri)

ANR - jeu, 2017-03-16 15:40

Dans le cadre de l’ERA-NET Cofund LEAP-Agri, l’ANR s’associe au consortium afin de lancer un appel à projets transnational conjoint pour le financement de projets de recherche s’intéressant à la sécurité alimentaire et à l’agriculture durable pour l’Afrique. Il a pour objectif de financer la recherche sur des propositions innovantes en vue de contribuer à la sécurité alimentaire en Afrique, en particulier par la promotion d’une agriculture et d’une aquaculture plus durables, une meilleure compréhension des relations entre alimentation et santé, une analyse de l’accès aux produits alimentaires en lien avec les circuits commerciaux. LEAP-Agri doit permettre de répondre à plusieurs défis sociétaux correspondants en relation avec le programme H2020, tout en s’inscrivant dans le cadre des objectifs du développement durable. L’appel à projets dispose d’un budget prévisionnel total s’élevant à 27,5 millions d’euros. 24 partenaires de 18 pays européens et associés (Allemagne, Belgique, Espagne, Finlande, France, Norvège, Pays Bas, Portugal, Turquie) et africains (Afrique du Sud, Algérie, Burkina Faso, Cameroun, Egypte, Ghana, Kenya, Sénégal, Ouganda), ainsi qu’un organisme international (CIHEAM), participent à cet appel. Le financement sera accordé pour une durée maximale de trois ans. Seuls les projets transnationaux seront financés : ainsi chaque consortium devra inclure au minimum quatre équipes provenant d’au moins quatre pays différents –deux pays africains et deux pays européens – participant à l’appel. En complément, des partenaires d’autres pays pourront s’associer à ces projets, mais en amenant leur propre financement. Chaque agence financera ses équipes nationales, les candidats doivent donc veiller à respecter les règles d’éligibilité de leurs agences respectives. L’ANR financera uniquement des équipes françaises, sur la base du règlement relatif aux modalités d’attribution des aides de l’ANR (http://www.anr.fr/RF). L’AFD (Agence française de développement) pourra financer des équipes africaines suivant les critères propres d’éligibilité de l’AFD. La soumission et la sélection des projets se dérouleront de façon intégrée avec les autres pays dans le cadre d’un processus d’évaluation par les pairs.

Appel à projets transnational entre l’Europe et l’Afrique sur l’agriculture et l’aquaculture durables et sur la sécurité alimentaire. (LEAP-Agri)

ANR - jeu, 2017-03-16 15:40

Dans le cadre de l’ERA-NET Cofund LEAP-Agri, l’ANR s’associe au consortium afin de lancer un appel à projets transnational conjoint pour le financement de projets de recherche s’intéressant à la sécurité alimentaire et à l’agriculture durable pour l’Afrique. Il a pour objectif de financer la recherche sur des propositions innovantes en vue de contribuer à la sécurité alimentaire en Afrique, en particulier par la promotion d’une agriculture et d’une aquaculture plus durables, une meilleure compréhension des relations entre alimentation et santé, une analyse de l’accès aux produits alimentaires en lien avec les circuits commerciaux. LEAP-Agri doit permettre de répondre à plusieurs défis sociétaux correspondants en relation avec le programme H2020, tout en s’inscrivant dans le cadre des objectifs du développement durable. L’appel à projets dispose d’un budget prévisionnel total s’élevant à 27,5 millions d’euros. 24 partenaires de 18 pays européens et associés (Allemagne, Belgique, Espagne, Finlande, France, Norvège, Pays Bas, Portugal, Turquie) et africains (Afrique du Sud, Algérie, Burkina Faso, Cameroun, Egypte, Ghana, Kenya, Sénégal, Ouganda), ainsi qu’un organisme international (CIHEAM), participent à cet appel. Le financement sera accordé pour une durée maximale de trois ans. Seuls les projets transnationaux seront financés : ainsi chaque consortium devra inclure au minimum quatre équipes provenant d’au moins quatre pays différents –deux pays africains et deux pays européens – participant à l’appel. En complément, des partenaires d’autres pays pourront s’associer à ces projets, mais en amenant leur propre financement. Chaque agence financera ses équipes nationales, les candidats doivent donc veiller à respecter les règles d’éligibilité de leurs agences respectives. L’ANR financera uniquement des équipes françaises, sur la base du règlement relatif aux modalités d’attribution des aides de l’ANR (http://www.anr.fr/RF). L’AFD (Agence française de développement) pourra financer des équipes africaines suivant les critères propres d’éligibilité de l’AFD. La soumission et la sélection des projets se dérouleront de façon intégrée avec les autres pays dans le cadre d’un processus d’évaluation par les pairs.

Appel à projets transnational entre l’Europe et l’Afrique sur l’agriculture et l’aquaculture durables et sur la sécurité alimentaire. (LEAP-Agri)

ANR - jeu, 2017-03-16 15:40

Dans le cadre de l’ERA-NET Cofund LEAP-Agri, l’ANR s’associe au consortium afin de lancer un appel à projets transnational conjoint pour le financement de projets de recherche s’intéressant à la sécurité alimentaire et à l’agriculture durable pour l’Afrique. Il a pour objectif de financer la recherche sur des propositions innovantes en vue de contribuer à la sécurité alimentaire en Afrique, en particulier par la promotion d’une agriculture et d’une aquaculture plus durables, une meilleure compréhension des relations entre alimentation et santé, une analyse de l’accès aux produits alimentaires en lien avec les circuits commerciaux. LEAP-Agri doit permettre de répondre à plusieurs défis sociétaux correspondants en relation avec le programme H2020, tout en s’inscrivant dans le cadre des objectifs du développement durable. L’appel à projets dispose d’un budget prévisionnel total s’élevant à 27,5 millions d’euros. 24 partenaires de 18 pays européens et associés (Allemagne, Belgique, Espagne, Finlande, France, Norvège, Pays Bas, Portugal, Turquie) et africains (Afrique du Sud, Algérie, Burkina Faso, Cameroun, Egypte, Ghana, Kenya, Sénégal, Ouganda), ainsi qu’un organisme international (CIHEAM), participent à cet appel. Le financement sera accordé pour une durée maximale de trois ans. Seuls les projets transnationaux seront financés : ainsi chaque consortium devra inclure au minimum quatre équipes provenant d’au moins quatre pays différents –deux pays africains et deux pays européens – participant à l’appel. En complément, des partenaires d’autres pays pourront s’associer à ces projets, mais en amenant leur propre financement. Chaque agence financera ses équipes nationales, les candidats doivent donc veiller à respecter les règles d’éligibilité de leurs agences respectives. L’ANR financera uniquement des équipes françaises, sur la base du règlement relatif aux modalités d’attribution des aides de l’ANR (http://www.anr.fr/RF). L’AFD (Agence française de développement) pourra financer des équipes africaines suivant les critères propres d’éligibilité de l’AFD. La soumission et la sélection des projets se dérouleront de façon intégrée avec les autres pays dans le cadre d’un processus d’évaluation par les pairs.

Appel à projets transnational entre l’Europe et l’Afrique sur l’agriculture et l’aquaculture durables et sur la sécurité alimentaire. (LEAP-Agri)

ANR - jeu, 2017-03-16 15:40

Dans le cadre de l’ERA-NET Cofund LEAP-Agri, l’ANR s’associe au consortium afin de lancer un appel à projets transnational conjoint pour le financement de projets de recherche s’intéressant à la sécurité alimentaire et à l’agriculture durable pour l’Afrique. Il a pour objectif de financer la recherche sur des propositions innovantes en vue de contribuer à la sécurité alimentaire en Afrique, en particulier par la promotion d’une agriculture et d’une aquaculture plus durables, une meilleure compréhension des relations entre alimentation et santé, une analyse de l’accès aux produits alimentaires en lien avec les circuits commerciaux. LEAP-Agri doit permettre de répondre à plusieurs défis sociétaux correspondants en relation avec le programme H2020, tout en s’inscrivant dans le cadre des objectifs du développement durable. L’appel à projets dispose d’un budget prévisionnel total s’élevant à 27,5 millions d’euros. 24 partenaires de 18 pays européens et associés (Allemagne, Belgique, Espagne, Finlande, France, Norvège, Pays Bas, Portugal, Turquie) et africains (Afrique du Sud, Algérie, Burkina Faso, Cameroun, Egypte, Ghana, Kenya, Sénégal, Ouganda), ainsi qu’un organisme international (CIHEAM), participent à cet appel. Le financement sera accordé pour une durée maximale de trois ans. Seuls les projets transnationaux seront financés : ainsi chaque consortium devra inclure au minimum quatre équipes provenant d’au moins quatre pays différents –deux pays africains et deux pays européens – participant à l’appel. En complément, des partenaires d’autres pays pourront s’associer à ces projets, mais en amenant leur propre financement. Chaque agence financera ses équipes nationales, les candidats doivent donc veiller à respecter les règles d’éligibilité de leurs agences respectives. L’ANR financera uniquement des équipes françaises, sur la base du règlement relatif aux modalités d’attribution des aides de l’ANR (http://www.anr.fr/RF). L’AFD (Agence française de développement) pourra financer des équipes africaines suivant les critères propres d’éligibilité de l’AFD. La soumission et la sélection des projets se dérouleront de façon intégrée avec les autres pays dans le cadre d’un processus d’évaluation par les pairs.

Appel à projets transnational entre l’Europe et l’Afrique sur l’agriculture et l’aquaculture durables et sur la sécurité alimentaire. (LEAP-Agri)

ANR - jeu, 2017-03-16 15:40

Dans le cadre de l’ERA-NET Cofund LEAP-Agri, l’ANR s’associe au consortium afin de lancer un appel à projets transnational conjoint pour le financement de projets de recherche s’intéressant à la sécurité alimentaire et à l’agriculture durable pour l’Afrique. Il a pour objectif de financer la recherche sur des propositions innovantes en vue de contribuer à la sécurité alimentaire en Afrique, en particulier par la promotion d’une agriculture et d’une aquaculture plus durables, une meilleure compréhension des relations entre alimentation et santé, une analyse de l’accès aux produits alimentaires en lien avec les circuits commerciaux. LEAP-Agri doit permettre de répondre à plusieurs défis sociétaux correspondants en relation avec le programme H2020, tout en s’inscrivant dans le cadre des objectifs du développement durable. L’appel à projets dispose d’un budget prévisionnel total s’élevant à 27,5 millions d’euros. 24 partenaires de 18 pays européens et associés (Allemagne, Belgique, Espagne, Finlande, France, Norvège, Pays Bas, Portugal, Turquie) et africains (Afrique du Sud, Algérie, Burkina Faso, Cameroun, Egypte, Ghana, Kenya, Sénégal, Ouganda), ainsi qu’un organisme international (CIHEAM), participent à cet appel. Le financement sera accordé pour une durée maximale de trois ans. Seuls les projets transnationaux seront financés : ainsi chaque consortium devra inclure au minimum quatre équipes provenant d’au moins quatre pays différents –deux pays africains et deux pays européens – participant à l’appel. En complément, des partenaires d’autres pays pourront s’associer à ces projets, mais en amenant leur propre financement. Chaque agence financera ses équipes nationales, les candidats doivent donc veiller à respecter les règles d’éligibilité de leurs agences respectives. L’ANR financera uniquement des équipes françaises, sur la base du règlement relatif aux modalités d’attribution des aides de l’ANR (http://www.anr.fr/RF). L’AFD (Agence française de développement) pourra financer des équipes africaines suivant les critères propres d’éligibilité de l’AFD. La soumission et la sélection des projets se dérouleront de façon intégrée avec les autres pays dans le cadre d’un processus d’évaluation par les pairs.

Appel à projets transnational entre l’Europe et l’Afrique sur l’agriculture et l’aquaculture durables et sur la sécurité alimentaire. (LEAP-Agri)

ANR - jeu, 2017-03-16 15:40

Dans le cadre de l’ERA-NET Cofund LEAP-Agri, l’ANR s’associe au consortium afin de lancer un appel à projets transnational conjoint pour le financement de projets de recherche s’intéressant à la sécurité alimentaire et à l’agriculture durable pour l’Afrique. Il a pour objectif de financer la recherche sur des propositions innovantes en vue de contribuer à la sécurité alimentaire en Afrique, en particulier par la promotion d’une agriculture et d’une aquaculture plus durables, une meilleure compréhension des relations entre alimentation et santé, une analyse de l’accès aux produits alimentaires en lien avec les circuits commerciaux. LEAP-Agri doit permettre de répondre à plusieurs défis sociétaux correspondants en relation avec le programme H2020, tout en s’inscrivant dans le cadre des objectifs du développement durable. L’appel à projets dispose d’un budget prévisionnel total s’élevant à 27,5 millions d’euros. 24 partenaires de 18 pays européens et associés (Allemagne, Belgique, Espagne, Finlande, France, Norvège, Pays Bas, Portugal, Turquie) et africains (Afrique du Sud, Algérie, Burkina Faso, Cameroun, Egypte, Ghana, Kenya, Sénégal, Ouganda), ainsi qu’un organisme international (CIHEAM), participent à cet appel. Le financement sera accordé pour une durée maximale de trois ans. Seuls les projets transnationaux seront financés : ainsi chaque consortium devra inclure au minimum quatre équipes provenant d’au moins quatre pays différents –deux pays africains et deux pays européens – participant à l’appel. En complément, des partenaires d’autres pays pourront s’associer à ces projets, mais en amenant leur propre financement. Chaque agence financera ses équipes nationales, les candidats doivent donc veiller à respecter les règles d’éligibilité de leurs agences respectives. L’ANR financera uniquement des équipes françaises, sur la base du règlement relatif aux modalités d’attribution des aides de l’ANR (http://www.anr.fr/RF). L’AFD (Agence française de développement) pourra financer des équipes africaines suivant les critères propres d’éligibilité de l’AFD. La soumission et la sélection des projets se dérouleront de façon intégrée avec les autres pays dans le cadre d’un processus d’évaluation par les pairs.